Brocante vide greniers

Le troisième dimanche d'avril

24° brocante vide greniers du 17 avril 2022

Après 2 années d'interruption, nous avons été très heureux de pouvoir organiser à nouveau notre brocante - vide greniers. Le soleil nous a accompagné toute la journée et a permis de faire un bilan très positif. Exposants, commerçants et visiteurs sont repartis satisfaits. Les uns pour avoir faits de belles ventes, les autres pour avoir pu chiner l'objet ou le document qu'ils cherchaient. 

165 exposants ont occupé 1320 mètres de stands auxquels il faut ajouter les 168 mètres occupés par les membres de l'Amicale.

Nous avons fait une action particulière cette année pour préserver la propreté des lieux. Chaque exposant a été sensibilisé sur ce point à l'entrée de la brocante, et une équipe de "petits hommes verts" a accompagné en fin de journée l'ensemble des exposants à respecter la consigne du jour : "chacun emportera ses déchets de façon à laisser le terrain de La Gabardière propre".

Tous les exposants ont fait preuve d'une grande responsabilité, il n'y avait aucun déchet en fin de journée. Bravo à tous, l'expérience sera renouvelée en 2023. Nous voulons que notre manifestation soit la plus propre et la plus respectueuse de l'environnement.

Félicitations particulières à Christiane Pavageau, nouvelle responsable de cette manifestation, qui a fait un sans faute, bien soutenue par son mari Daniel.

Un grand merci à Jean Pierre Baillergeau qui a assumé cette responsabilité depuis de nombreuses années, et qui a fait un passage de relais efficace et sympathique avec Christiane.

23° brocante vide grenier du 21 avril 2019

Dimanche 21 avril, l’Amicale des collectionneurs proposait sa 23e brocante et vide-greniers sur le terrain de la Gabardière.

Bien avant 5 heures du matin, la trentaine de membres de l’amicale était présente pour accueillir et placer les exposants particuliers et professionnels venus de toute la région.

 « Nous avons l’habitude d’y installer un stand depuis de nombreuses années. Et le soir nous avons réalisé de bonnes affaires. Donc nous serons normalement présents en 2020 » annonçait un couple dont le stand était prêt dès le lever du soleil.

 Jean-Pierre Baillergeau, vice-président et responsable de l’organisation précisait « Nous avons installé les exposants dans les 300 emplacements réservés et tracés la veille. Ce qui correspond à plus de 1 800 mètres linéaires ».

 Sous un beau soleil les chineurs se sont pressés pour trouver la bonne affaire et durant toute la journée, c’est en famille que la foule venue parfois en famille après le repas de Pâques a déambulé dans les allées.

 « L’entrée étant gratuite, nous pouvons évaluer le nombre de chineurs aux alentours de 15 000. Le matin j’ai fait des pointages à l’entrée et ce sont 30 personnes qui entraient à la minute » souligne Pascal, l’un des membres.

Comme chaque année, les jeunes du centre social financent leurs camps d’été lors du vide-grenier et brocante. Les organisateurs proposent aux jeunes du centre social de tenir un stand dont les ventes serviront à financer leurs camps d’été.

Esteban Humeau, animateur jeunesse en était le responsable. « Toute la journée ils étaient une dizaine à se partager les horaires de permanences. Certains avaient cuisiné des gâteaux chez eux. Nous vendions aussi des viennoiseries, du café et du jus de pomme."

ne équipe s’était chargée de réaliser des bijoux en bois qu’ils avaient réalisés au local du centre social ».

À plusieurs reprises durant la journée, les jeunes arpentaient les allées de la manifestation pour proposer leurs services auprès des exposants. « Les personnes bloquées sur leurs stands étaient très satisfaites de ce service assuré grâce à un triporteur poussé par un vélo. Malheureusement nous avons été obligés d’arrêter à midi, car notre vélo avait une roue crevée.

L’argent récupéré va nous permettre de partir en camp à Lisbonne pour un groupe et à Saint-Jean-de-Luz pour un autre »
 

         22° brocante vide grenier du 15 avril 2018

La pluie du matin n’arrête pas le chineur

La 22e édition du vide-grenier et brocante s’est déroulée le dimanche 15 avril au stade de la Gabardière, comme tous les ans…. 

 Bien avant l’ouverture officielle des portes, les exposants étaient déjà présents. Nous avions tout juste le temps de nous mettre en place. Alors que 7 heures sonnaient, le stade était déjà bien rempli et s’était transformé en un énorme marché aux vieilles affaires.

 Dès le mardi précédent Jean-Pierre et Ghislaine, responsables de l’organisation ne prenaient déjà plus d’inscriptions. « Nous ne savions pas si nous allions pouvoir placer tout le monde ».

 Alors que l’espace se remplissait de chineurs, les nuages ont fait leur apparition, obligeant les exposants à recouvrir de bâches et feuilles plastiques les objets les plus fragiles lors des ondées qui se sont répétées jusqu’aux alentours de 13 heures. « Nous avons eu peur que les exposants plient bagages et que notre manifestation tombe à l’eau. Mais le vent du début d’après-midi a chassé les nuages afin de laisser place à un soleil éclatant ».

Parmi les milliers de visiteurs, venus parfois de loin, certains sont repartis avec l’objet recherché depuis longtemps ou tout simplement acheté sur un coup de cœur.

 Ce sont 300 exposants qui ont pu déballer sur une longueur totale de 1850 mètres linéaires. 70 % des exposants étaient de Maine-et-Loire, dont 15 % du chemillois, dix départements étaient représentés.

 Fidèles tous les ans, sur notre pôle alimentaire,… étaient également présents les vendeurs de "chichis", "cacahuètes", "fouaces", "saucissons", "bonbons", "glaces", "produits exotiques", etc…

Servir le café pour s’offrir un séjour à Londres Sous la responsabilité d’Esteban HUMEAU, animateur au centre social, une douzaine de garçons et filles âgés de 14 et 15 ans, accompagnés de leurs parents, ont tenu un stand au vide-greniers.

Esteban explique : « Ils proposent à la vente des gâteaux faits maison, du café et du thé très demandés le matin ainsi que du jus de pomme".

 Les jeunes ont été très actifs, se déplaçant dans les allées pour proposer leurs services aux exposants. Tout ce que nous avons préparé a été vendu. Certains produits nous ont même manqué ».

 Avec l’argent ainsi encaissé, les jeunes vont financer une partie de leur projet d’été. « Nous avons prévu un voyage culturel d’une semaine à Londres, en auberge de jeunesse, du 1er au 7 juillet. Nous avons aussi participé au Printemps des rues et nous avons vendu des viennoiseries et saucissons pour compléter notre financement ».

 Ces jeunes se sont relayés toute la journée entre 6 heures et 18 heures.

         21° brocante vide grenier du 16 avril 2017

« Nous sommes 40 sur le terrain avant le lever du soleil »

Au sein de l’Amicale des collectionneurs de Chemillé, Jean-Pierre BAILLERGEAU, vice-président s’occupe de l’organisation du vide-grenier et brocante qui s’est déroulé au stade de la Gabardière le dimanche de Pâques, 16 avril. « Originaire d’Angers, je réside à Chemillé depuis 2006.

Depuis plus de quarante ans, je cherche les cartes postales anciennes d’Angers. J’ai démarré avec ce qu’il y avait dans la famille, puis j’ai fait les puces, je fouine dans les salons et brocantes. Je possède plus de 4 000 cartes sur Angers. J’en ai fourni pas mal à René Rabault qui écrivait des articles dans le Courrier de l’Ouest. Je cherche aussi les documents et objets sur Jean-Adrien Mercier, illustrateur d’Angers ».

« L’organisation de la brocante démarre en début d’année. J’envoie les fiches d’inscriptions aux exposants des années passées ainsi qu’à ceux qui en font la demande par téléphone ou par mail. En effet nous avons un site amicale-des-collectionneurs.fr mis à jour par mon épouse Ghislaine.

J’ai accepté de prendre cette responsabilité il y a maintenant cinq ans ». « Je donne et je reçois pas mal de coups de fils, Je me charge aussi de faire des rappels et relances à ceux qui n’ont pas répondu. Il y a des moments où ça s’affole, le soir surtout. Mais on y arrive. Je tiens un cahier de tous les envois faits et il faut aussi contrôler les fiches avec les documents joints. Il reste aussi le listing des exposants à tenir à jour ».

« La veille il faut tracer les allées pour les exposants. Le matin il faut organiser l’accueil avec la quarantaine de membres de l’amicale, puis diriger et placer les exposants. Nous sommes présents avant le lever du soleil. Le soir après la manifestation il faut nettoyer les lieux ».

1600 mètres linéaires d’étalages 

C’est par un temps frais qu’a démarré la 21e édition du vide grenier-brocante organisée par l’Amicale des collectionneurs.

« Lorsque nous sommes arrivés pour prendre notre poste, il y avait moins de 10° » explique l’un des 40 bénévoles mobilisés pour l’organisation de la journée.

Avant l’arrivée du public, il fallait gérer le placement des exposants inscrits à l’avance.

En moins de deux heures de longues allées ont été remplies et les marchandises sont sorties des véhicules.

Le public est venu par milliers toute la journée. « Les exposants, venus pour la plupart du Maine-et-Loire, de Vendée et de Loire-Atlantique étaient plus de 200. Ils se sont installés sur plus de 1 600 mètres d’allées que nous avions matérialisées la veille » résume Jean-Pierre BAILLERGEAU, responsable de la journée.

Il y en avait pour tous les goûts et aussi pour tous les prix. Les enfants ont pu trouver des jouets, les dames des robes, le tout à petits prix. Vieux outils ou vieux papiers ont fait le bonheur des collectionneurs.

Dans l’ensemble les exposants sont repartis satisfaits. « Nous tenons à vous remercier pour votre organisation. Les personnes chargées d’affecter les places et les membres du service d’ordre étaient au top avec gentillesse et efficacité » a fait savoir par mail l’un des exposants.

Comme chaque année, le service jeunesse du centre social installe un stand à l’occasion du vide grenier. Cette année, la caravane a été installée sur le terrain de basket.

Denis Bruneau, animateur a encadré trois équipes de jeunes âgés de 10 à 18 ans. Ils sont arrivés dès l’aube afin de mettre café et chocolat à chauffer pour ensuite les proposer aux exposants puis aux visiteurs. Ils vendaient également des viennoiseries et des gâteaux qu’ils avaient réalisés la veille.

Les trois groupes étaient composés en fonction des âges, de jeunes venus de Sainte-Christine, Chanzeaux et de la Salle-de-Vihiers.

« Nous espérons récolter plusieurs centaines d’euros nous permettant de financer une partie de nos projets des vacances d’été. Nous avons quelques idées mais rien n’est encore défini. Dans les mois à venir nous aurons d’autres actions » expliquaient les jeunes et leur accompagnateur.

         20° brocante vide grenier du 17 avril 2016

Dimanche 17 avril, les membres de l’Amicale des collectionneurs ont organisé la 20e édition de leur vide-greniers et brocante au stade de la Gabardière.

« En raison de la météo des jours précédents nous redoutions le pire. Mais les vents ont tourné en notre faveur. Le soleil a été bien présent toute la journée, même si par moments il a pu jouer à cache-cache avec les nuages. Nous pensons que le nombre de visiteurs peut être évalué entre 10 000 et 15 000. Mais l’entrée étant gratuite nous n’avons pas de chiffres » rapporte le président Victor Bouyer.

Jean-Pierre Baillergeau, responsable de l’organisation de cette manifestation ajoute « Nous prenions les inscriptions depuis deux mois et les jours précédents c’était un peu la folie. Mais nous avons réussi à placer tous les exposants. Quelques-uns se sont même présentés le matin même. À 5 heures dimanche du matin il faisait bien frisquet. Mais nous avions le sourire, la journée allait être belle ».

Au total ce sont plus de 1 400 mètres linéaires qui ont été alignés sur le stade soit plus de 200 exposants. Plus de trente membres de l’Amicale étaient présents pour veiller au bon déroulement de la manifestation depuis le traçage le samedi, l’accueil le dimanche et la remise en état du terrain dimanche soir.

« Débarrasser et passer une bonne journée »

Dans les allées de la brocante les visiteurs pouvaient trouver des vieilleries sorties directement d’anciennes demeurent. Certes pas toujours en excellent état.

« Ce sont des objets qui ont vécu et que nous proposons dans leur jus, avec la poussière, la rouille. Ils ont servi à nos ancêtres pour leur travail à la ferme. Avec plusieurs membres de la famille nous avons rempli deux camions en récupérant le matériel provenant d’une ancienne ferme tenue par nos aïeux. Des outils ont rapidement trouvé preneur, d’autres pas. Mais il y a des collectionneurs spécialistes qui s’y connaissent en anciens outils. Le but étant surtout de débarrasser et de passer une bonne journée » explique un exposant chemillois.

D’autres Chemillois ont déballé pour la première fois. « Nous avons pris la décision de nous inscrire cette année. Les enfants sont grands et il y a plein d’objets et de jouets qu’ils n’utilisent plus. Et de plus ils sont en bon état et s’ils partent cela débarrasse. Lors de la pause déjeuner, nous sommes même retournés en chercher d’autres car nous avons bien vendu le matin ».

         19° brocante vide grenier du 19 avril 2015


 

 

Dimanche 19 avril toute la journée des milliers de chineurs venus parfois de très loin ont arpenté les allées du stade de la Gabardière lors de la 19e édition du vide-grenier et brocante organisée par l’Amicale des Collectionneurs.

« Dimanche lorsque nous sommes arrivés à 5 heures du matin pour prendre nos postes, une quinzaine d’exposants attendaient l’ouverture des portes pour avoir la meilleure place. Même pas le temps de nous organiser » annonce Victor Bouyer le président.

De leurs côtés, Jean-Pierre Baillergeau et Serge Paquereau responsables de la manifestation précisent : « Nous avions tracé nos allées sur le stade et pouvions accueillir plus de 1 500 mètres linéaires qui ont été quasiment remplis par les 220 exposants. Durant toute la journée les allées étaient noires de monde, nous estimons le nombre de visiteurs à plus de 10 000 personnes ».

Au fil des étals tout était proposé à la vente, avec de nombreux jouets en plastique, des vêtements, livres et revues. Mais aussi divers outils qui attendaient une seconde vie.

Les jeunes du centre social ont présenté leurs actions. Dimanche toute la journée, les jeunes ont assuré une présence très appréciée dans les allées de la brocante. Ils avaient installé leur caravane e À côté, le studio de la radio Fréquence-Mauges diffusait les émissions réalisées ces dernières semaines. t proposaient un coin repos et dégustation de café ou jus de fruits, accompagnés de pâtisseries réalisées le samedi lors d’ateliers cuisine.

« Notre présence à la brocante qui date de plusieurs années nous permet de financer une partie de nos activités de cet été. Nous avons prévu de séjourner en Ardèche, en bord de mer et de faire un échange avec des jeunes Allemands.

Ce dimanche toute la journée, nous étions au nombre de 20 à 25 à nous relayer par équipe » expliquent les jeunes sous la responsabilité de Marie et Claire, animatrice jeunesse. Un service très apprécié par les exposants, la livraison sur le stand même, dans les allées de la foire, de café et viennoiseries.

         18° brocante vide grenier du 20 avril 2014


 

Des milliers de chineurs sous le soleil à la Gabardière : 

Dimanche 20 avril, l’Amicale des collectionneurs organisait la 18e édition de son vide-grenier avec petite brocante. « Cette année nous avons encore eu la chance d’être sous le soleil. Dès 8 heures du matin les allées de la foire ont commencé à accueillir les premiers chineurs dont le nombre n’a fait qu’augmenter tout au long de la journée. Nous évaluons la fréquentation aux alentours de 15 000 personnes. 

De nombreux objets ont changé de main » explique le président Victor Bouyer. La trentaine de membres de l’amicale était sur le terrain dès 5 heures du matin pour accueillir les premiers exposants dont le nombre dépassait les 200, soit 1,5 km d’étalage. Beaucoup de particuliers en profitaient pour vider leur grenier et leur garage en tentant de proposer à petit prix les objets devenus inutiles. « Car on essaie de ne pas jeter. Certains matériels, jouets ou livres peuvent faire le bonheur d’autres personnes » confiait un exposant venu avec femme et enfants. 

Chez les professionnels, on se spécialise en outils, objets de collection, meubles. Au milieu de l’après-midi, il était parfois difficile de circuler dans les allées et de s’approcher des stands. La prochaine manifestation, le Salon des Collectionneurs, aura lieu salle de l’Avault le dimanche 12 octobre.

Des jouets bon marché sur le vide-grenier : 

Rencontre dimanche 20 avril, à la sortie du vide-grenier stade de la Gabardière avec Jeanne et Luc Sauvêtre un couple habitué de ce genre de manifestation. « Nous sommes venus en voisins puisque nous résidons à la Salle-de-Vihiers. Pour ma part, je suis assistante maternelle, ce sont les beaux jours qui arrivent aussi il faut renouveler les jouets d’extérieur pour les enfants que je garde. À l’usage il y a de la casse, aussi je remplace ». « Nous avons trouvé cet imposant tracteur avec sa remorque, un jouet qu’adorent les enfants. Nous avons aussi craqué pour un petit vélo et d’autres objets en plastique. Nous ne nous sommes pas ruinés car ces objets étaient bon marché. Après nettoyage ils vont avoir un second usage ». « Amateur de bricolage je regarde ce qui peut m’intéresser en petit outillage. Aujourd’hui, je repars aussi avec cette meuleuse pratiquement neuve. Une excellente affaire. Je collectionne aussi les crayons publicitaires, sur la foire j’ai rencontré d’autres collectionneurs ».

Les jeunes s’activent pour financer leurs camps d’été :

Ce dimanche 20 avril les jeunes du centre social tenaient un stand sur le site de la brocante. « C’est maintenant l’habitude depuis de nombreuses années. Nous installons notre caravane avec tables et chaises pour y accueillir le public venu pour faire la pause » expliquent Amandine, Marie et Rachel chargées de l’encadrement « Ils ont travaillé à la maison ou le samedi lors d’ateliers pour confectionner tartes et autres pâtisseries ». 20 à 25 filles et garçons ont arpenté les allées pour proposer aux exposants viennoiseries, café chaud et jus de pomme. « Notre stand a été bien fréquenté puisque nous avons tout vendu. Le bénéfice retiré servira à financer nos projets de camp d’été qui devraient en principe nous emmener du côté de Royan, Saint-Jean de Monts et Noirmoutier. Nous allons bien sûr mettre en place d’autres actions ». L’objectif étant aussi de travailler en groupe, contacter le public et d’assurer le service aux tables tout en expliquant leur démarche aux clients.

         17° brocante vide grenier du 21 avril 2013

Le dimanche 21 avril, c’est sous un beau soleil printanier que s’est déroulée la 17e brocante et vide-grenier au stade de la Gabardière de Chemillé.

La veille, le samedi après-midi comme à l’habitude, un groupe s’est chargé de tendre les ficelles au sol afin de tracer les longues allées. « Nous avons compté que nous pouvions accueillir au moins 1450 mètres d’étalages. C’est le métrage actuellement réservé et payé » expliquaient alors Serge Paquereau et Jean-Pierre Baillergeau chargés de l’organisation.

Dimanche dès 5 heures du matin, après avoir enfilé leur gilet jaune, la trentaine de membres de l’amicale s’est mise en place pour accueillir les premiers exposants. « Nous estimons le nombre de visiteurs à plus de 15 000 sous le soleil. L’entrée étant gratuite nous avons fait quelques pointages à différents moments de la journée. 

Les premiers exposants sont arrivés dès 5 heures dimanche matin et jusqu’à 9 heures le flot de voitures chargées d’objets sortis des caves et greniers a envahi le stade de la Gabardière. Nous étions une trentaine de membres de l’amicale pour placer près de 250 exposants professionnels et particuliers ce qui représentait 1,6 km de linéaire. De bonnes affaires ont été faites dès l’aube avec des chineurs qui repartaient les bras chargés d’objets insolites. « Nous ne voulons en aucun cas rater cette foire relativement importante dans le département. 

Nous savons qu’après un long déplacement, nous allons repartir avec des pièces venant compléter nos recherches » explique un couple venu d’Indre-Loire repartant avec deux grands sacs pleins.

         16° brocante vide grenier du 15 avril 2012

Dimanche 15 avril, la 16e édition de la Foire à la brocante avec vide grenier s’est déroulée au stade de la Gabardière. 

Le samedi quelques heures ont été nécessaires pour tracer le terrain et puis, toute la nuit, la pluie n’a pas cessé de tomber. Au matin, vers 4 h 30, il tombait encore quelques gouttes. Mais une heure plus tard la pluie avait cessé. Le soleil a été présent toute la journée, jouant parfois à cache-cache avec les nuages, mais il ne faisait pas chaud du tout avec un fort vent du Nord. « Dès 5 h 30 du matin, les premiers exposants ont pris place sur le stade de la Gabardière, mis à notre disposition par la municipalité. Puis ce sont plus de 200 exposants, professionnels ou particuliers qui ont déballé sur une longueur évaluée à près de 1600 mètres. 

Plus d’une trentaine de bénévoles de l’Amicale se chargeait de l’accueil afin de diriger chacun à son emplacement ».

Bien avant l’ouverture de la foire, les premiers chineurs déambulaient dans les allées à la recherche de l’objet rare. « C’est vrai on trouve moins de choses intéressantes, mais parfois des trésors sortent encore des greniers, il faut être là au bon moment » confie un chineur habitué, présent depuis le lever du soleil.

Cette manifestation gratuite est une fête où l’on vient en famille. Nous avons fait des pointages à plusieurs moments de la journée et ce sont au moins 15 000 personnes qui ont envahi les allées tout au long de ce dimanche. Aux alentours, il n’y avait pas une place libre pour le stationnement. Mais tout s’est très bien déroulé, les affaires ont bien marché en général. Après le nettoyage des lieux, toute l’équipe s’est retrouvée au restaurant de l’Escale afin de mettre un terme à la journée.

Les jeunes du centre social présents à la brocante.

C’est une tradition depuis quelques années. Les responsables organisant la Foire à brocante proposent au secteur jeunesse du centre social de tenir un stand. Toute la journée ils se sont relayés afin de proposer café et boissons sans alcool ou viennoiseries et parts de gâteaux. Des pâtisseries qui ont été confectionnées par les jeunes de samedi après-midi, lors d’un atelier cuisine. « Le bénéfice retiré de cette journée sera réutilisé pour financer une partie de nos camps et activités de l’été. Aussi les jeunes ont été très mobilisés en proposant leurs services au public et exposants » confiaient Adrien Bellanger et Marie Chupin leurs animateurs. Toute la journée un groupe arpentait les allées de la foire, allant au-devant du public et des exposants. Ils étaient équipés d’un triporteur permettant de convoyer quelques produits. Une joyeuse bande qui était accompagnée de Titi et Grosminet en personne, faisant la joie des enfants.

         14° brocante vide grenier du 18 avril 2010

Ce dimanche 18 avril, la 14e édition de la Foire à la brocante et vide-greniers a été couronnée de succès. 

Le samedi les membres de l’Amicale des collectionneurs de Chemillé ont préparé le terrain de façon à tracer de longues allées sur le terrain de football de la Gabardière et les terrains annexes. En effet avant que ne démarre la manifestation plus 1 500 mètres linéaires d’étalages étaient déjà réservés par près de 200 exposants professionnels ou particuliers venus de toute la région et aussi de tout le grand Ouest. 

Dimanche bien avant l’ouverture des portes les véhicules d’exposants attendaient. Et toute la journée c’est un flot de visiteurs qui a arpenté les allées. Collectionneurs, chineurs et amateurs de vieux outils y sont venus dans un but bien précis.

 « Nous allons certainement pouvoir compléter une série d’objets en cuivre… Moi ce sont les outils liés au travail de la vigne que je cherche, ce genre de manifestation est idéal pour dénicher des pièces rares » entendait-on dans les allées. Plus loin c’est en famille que l’on est venu, papa et maman vont satisfaire leur passion et les enfants fouinent parmi la multitude de jouets. 

« Il y a des affaires à faire pour qui veut bien se donner la peine de chercher. Des jouets que certains n’utilisent plus vont faire le bonheur des nôtres » annonce un couple avec ses enfants. Au fil des allées de nombreux enfants et adolescents proposaient à la vente des jouets et objets qu’ils n’utilisent plus.

 A un prix de vente fixé en début de journée, mais qui a souvent été marchandé. Une manifestation avec des odeurs de chichis, de saucisses grillées ou de cacahuètes flambées qui tout au long de ce dimanche a pu drainer au moins 10 000 personnes sous un beau soleil et sans aucun nuage.